Nos dèmarches environnementales

Le travail effectué est pratiqué en culture raisonnée, c’est-à-dire que l’objectif premier est d’être au plus proche de la nature et de réduire la quantité de substances chimiques. Les produits de traitement dits phytosanitaires sont utilisés de façon raisonnée avec une observation régulière et vigilante des vignes.

Le château est membre du GDON (Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles) depuis 2007. Le but est de limiter le recours aux produits phytosanitaires. Le programme d’actions du Groupement est une conséquence directe du Grenelle de L’Environnement.

A la construction du chai, une toiture avec des panneaux photovoltaïques a été installée : un nouvel investissement répondant aux besoins environnementaux actuels. Soucieux de l’écologie, tous les déplacements professionnels aux alentours du château se font grâce à une voiture fonctionnant à l’électricité. Une récupération des eaux pluviales a été créée afin de nettoyer le matériel, évitant ainsi un gaspillage d’eau.

Respecter ce que nous offre Dame Nature

Le travail effectué est pratiqué en culture raisonnée, c’est-à-dire que l’objectif premier est d’être au plus proche de la nature et de réduire la quantité de substances chimiques. Les produits de traitement dits phytosanitaires sont utilisés de façon raisonnée avec une observation régulière et vigilante des vignes.

Au printemps, nous sommes attentifs à notre tour anti-gel. Son rôle est de préserver les bourgeons apparaissant, porteurs des futures branches et raisins. Nous enlevons notre bouteille géante qui n’est qu’un cache, abritant une chaudière. La sonde détecte la température ambiante, lorsqu’elle atteint 1°, démarrage automatique du moteur, puis de l’hélice qui brasse l’air. Si la fraîcheur progresse, la chaudière va s’enclencher et diffuser de l’air chaud. Couverture d’environ 4 à 5 hectares.

Nous avons également mis en place un dispositif anti-grêle afin de mieux protéger nos raisins et assurer une production constante.

Le château se préoccupe de l’environnement mais également de la santé et du bien être de ses salariés. L’acquisition d’équipements permettant aux bénéficiaires de travailler assis, leurs évitera dans l’avenir de souffrir de maux souvent liés au dos.

La propriété entreprend actuellement des démarches afin de se mettre sous la norme de certification ISO 14001, ce qui lui permettra un meilleur management environnementale. Toutes ces procédures effectuées par le château, montrent ainsi la volonté de Mme REYNIER de travailler dans le respect des personnes et de l’environnement.